QU’EST QUE C’EST LE SALPETRE ?

 anti salpetre

 

Le salpetre

 

Il n’est pas rare de souvent remarquer une poudre blanche sur les pierres ou encore les murs en béton, il s’agit du salpetre. Dans un langage plus scientifique, il est nommé nitrate de potassium, il est aussi appelé sel de pierre, du fait de sa ressemblance avec  ce dernier.  Le salpêtre résulte d’une composition chimique complexe, c’est une matière qui est nuisible dans certains cas et peut être utile dans d’autres cas.

 

La provenance du salpêtre

Le salpetre est le résultat d’un processus chimique qui découle d’une fusion entre l’humidité et les matières organiques en décomposition. En effet, ces matières organiques se déplacent à travers le mur et en effectuant ces déplacements, elles rencontrent d’autres bactéries et l’air, ce savant mélange contribue à créer le nitrate de potassium. Ainsi, cette matière se présente sur le mur sous la forme d’une poudre blanche. Le salpetre est extrêmement dangereux pour les murs, cependant, il peut être utilisé pour d’autres applications utiles.

Voir les avis

Les effets du salpetre sur les murs

Le salpêtre possède des principes organiques très nocifs pour les murs intérieurs et extérieurs. On peut souvent le remarquer sur les parties inférieures des murs, mais il est tout de même possible de le voir sur les parties supérieures. Cette matière nuit aussi gravement à la peinture ou encore au papier peint, elle contribue à les détruire à petit feu. Sa présence est encore plus accentuée par l’humidité, de plus quand il est présent, il est assez difficile de s’en séparer. C’est la raison pour laquelle, il est nécessaire de prendre ses précautions et de toujours prendre en compte cette matière lorsqu’on effectue des constructions. Néanmoins, il existe tout de même des solutions efficaces contre ce phénomène. On peut tout de même noter que le salpêtre peut avoir d’autres applications utiles justement grâce à sa composition chimique si particulière.

Voir les avis

Les applications utiles du salpêtre

Bien vrai que cette matière est particulièrement dangereuse pour les murs de nos maisons, elle peut tout de même nous être utile dans notre quotidien. En effet, plusieurs corps de métiers utilisent le salpêtre pour différentes fonctions. En effet, dans le monde pharmaceutique, le nitrate de potassium est très utilisé comme diurétique. Elle permet ainsi aux patients souffrant de maladie comme l’insuffisance cardiaque ou encore l’hypertension artérielle de pouvoir élever leur sécrétion urinaire. Le salpêtre est aussi utilisé comme additif dans les aliments, il contribue à leur coloration et c’est un bon conservateur, il est notamment très utilisé dans le milieu de la charcuterie. Ce produit fut aussi un composant actif dans la concoction de poudre explosive. En effet, durant beaucoup de guerres, il fut très utilisé dans la production d’explosifs menant ainsi certaines armées à la victoire.

En somme, le nitrate de potassium est une matière chimique naturelle qui est capable de beaucoup de destruction, mais peut aussi avoir beaucoup d’utilité, il suffit de savoir comment s’en servir.

Le Salpêtre, l’essentiel à savoir

Sel minéral naturel, le salpêtre, ou sel de potassium, se développe dans les habitations humides, provoquant de multiples dégâts, parfois graves. Si ce composé est utilisé volontiers dans la conservation des aliments, notamment de la charcuterie, il n’est pas bon d’en avoir sur les murs de votre habitation. Voici les clés qui vous aideront à mieux comprendre et prévenir les dangers de ce composé nuisible pour votre maison et votre famille.

Les dangers du salpêtre

1. Les méfaits sur votre habitation

Lorsque le salpêtre commence à être visible sur vos murs, il est dors et déjà urgent d’agir ! Le salpêtre, provoqué par une humidité profondément ancrée dans une portion de structure, se propage rapidement, et aura tôt fait de dégrader l’ensemble de vos murs. Cette dégradation, en premier lieu superficielle, peut vite attaquer le cœur même de la structure d’une maison, remettant en question sa solidité.

En remontant à la surface des murs, le salpêtre dégrade les enduits, rend friable le plâtre, et forme des auréoles d’humidité et de moisissures jusqu’à 1.5 mètre de hauteur sur les parois d’un rez-de-chaussée. Toutes les constructions peuvent être touchées par le salpêtre : béton, brique, ciment, plâtre.

2. Les méfaits sur votre santé

L’humidité dans une habitation est propice à la formation de champignon, et favorise la prolifération de bactéries et d’acariens. Le sel de potassium provoque chez l’adulte de nombreux troubles respiratoires, tels que l’asthme, la bronchite, la rhinite chronique, mais également d’autres maladies, parmi lesquelles l’eczéma, les allergies cutanées, des irritations.

Chez l’enfant, les effets du salpêtre sur la santé sont plus dévastateurs encore. Les enfants exposés au salpêtre sont 3 à 4 fois plus sujets aux maladies respiratoires, telles que la pneumonie.

Comment lutter efficacement contre le salpêtre

1. De l’importance du traitement préventif du salpêtre

N’attendez pas qu’il ne soit trop tard pour prendre les devant et prévenir l’apparition de salpêtre dans votre habitation. Un test hygrométrique vous aidera à déterminer le taux d’humidité dans votre intérieur. Un taux égal ou supérieur à 50 % requiert une action rapide de votre part. Les testeurs d’humidité sont disponibles à la vente à partir de 20-25 € et offrent des calculs fiables, à la précision plus qu’honorable.

Aérez chaque jour votre intérieur. Oui, même en hiver ! 15 minutes d’aération quotidiennes suffisent à renouveler l’atmosphère intérieure de votre maison, et permettent d’évacuer le surplus d’humidité accumulé pendant la nuit.

Utiliser un déshumidificateur peut être une solution efficace pour réduire de façon significative le taux d’humidité dans l’air. Si votre logement est très exposé à l’humidité (situé en bord de mer, isolation insuffisante), optez pour un déshumidificateur électrique réglable, bien plus efficace et économique qu’un bac rechargeable à sachets de granulés.

2. Le traitement curatif du salpêtre déjà présent

Si vous constatez la présence de salpêtre dans votre habitation, il va falloir vous retrousser les manches… Après avoir bien inspecté tous vos murs, et délimité la zone à traiter, procédez en suivant ces étapes :

Retirez l’enduit ou le papier-peint de surface des murs concernés, en mettant à nu une zone plus large que l’auréole de salpêtre (environ 50 cm de marge tout autour de la zone touchée).

Retirez le salpêtre apparent à l’aide d’une brosse à poils durs. Une ponceuse électrique peut vous aider à traiter de larges zones ou des dépôts importants. Dans tous les cas, pensez à vous munir d’un masque pour éviter à tout prix de respirer les poussières de salpêtre qui vont se répandre autour de vous.

Lavez le mur à l’aide d’eau chaude dans laquelle vous aurez au préalable dilué du détergent, de l’eau de javel ou du savon de Marseille. Puis, rincez à l’eau claire pour éliminer tous les résidus de matière.

Afin de sécher plus vite et plus efficacement vos murs, un petit chauffage d’appoint fera parfaitement l’affaire. Lorsque vos murs sont bien secs, appliquez un traitement anti-salpêtre, ce type de produit est spécifiquement conçu pour modifier la composition des sels hygroscopiques, qui ne seront alors plus capables d’absorber et de faire migrer l’humidité.

Bien entendu, il vaut mieux prévenir que guérir… Mais même lorsque celui ci a déjà élu domicile chez vous, des solutions, appliquées avec soin, permettent de redonner à vos murs leur fraîcheur, et de profiter à nouveau d’un air sain dans votre intérieur.